Qui est-elle ?

Sada Yacco de son nom japonais 川上貞奴 est née à Tokyo en 1871 dans une famille fortunée. Elle est une actrice et danseuse tragique japonaise et ses prestations ont influencé la danse moderne.

Lors de son enfance, elle est abandonnée par son père auprès de geishas. Elle apprend alors tous les arts traditionnels: la cérémonie du thé, l’arrangement floral, le chant et surtout la danse et le théâtre. Elle rencontre ensuite son mari, le comédien Kawakami Otojiro, avec lequel elle ouvre un théâtre à Tokyo. Ils se lancent ensuite à la conquête des Etats-Unis, où elle devient comédienne

Comment se fait-elle connaître ?

En 1900, lors de l’Exposition Universelle, Sada Yacco traverse l’Atlantique et se rend à Paris où elle y interprète La geisha et le chevalier, le succès est alors immédiat. Elle est respectée par la isadora Duncan et est propulsée par Loïe Fuller qui la présente au public parisien.

Isadora Duncan

Elle était une danseuses vedettes de l’exposition universelle de 1900

Retour au Japon

Sada Yacco retourne au Japon en 1901. Dès lors, elle n’est plus une simple vedette mais une star à la renommée internationale. Ses contemporains l’érigent alors en symbole de la femme moderne et libre. D’ailleurs, pour continuer sur cette idée, sept ans plus tard, elle ouvrira la première école de théâtre à destination des femmes.

Elle retourne ensuite avec sa troupe en Europe, pour réaliser une tournée. Grâce à son succès, elle est la première actrice japonaise à être décorée d’un prix de la part de la Maison Impériale japonaise comme ambassadrice de la culture japonaise dans le monde.

Autre succès

En plus d’être une danseuse propulsée par Loie Fuller, Sada Yacco est à l’origine de nombreux autres succès. En effet, elle connaît un succès commercial, notamment grâce à Guerlain qui a lancé un parfum à son nom, mais aussi car elle lance ses propres marques de cosmétiques.

Elle est une star dans différents domaines: le théâtre, la politique, les médias, la mode et la publicité. Elle devient une figure de la mode japonisante de Paris, elle apparaît sur plusieurs affiches ventant les « kimonos Sada Yacco »

Influences

En plein « Japonisme, » Sada Yacco est une idole mais également une muse pour les artistes français. en effet, Debussy s’inspire d’elle en composant ses oeuvres. De plus, les mouvements de son jeu de scène sont immortalisé par des portraits qu’ont laissés Picasso ou Cappiello.

Ainsi, Sada Yacco est sans aucun doute une actrice qui a profondément influencé l’occident dans le domaine des arts de la scène et des spectacles vivants. Elle est une personnalité de premier plan du Japonisme du nouveau 20ème siècle naissant.

Quelques informations sur le japonisme

Le japonsime est l’influence de la civilisation et de l’art japonais sur les écrivains et artistes occidentaux entre les années 1860 et 1890.

Le japonisme se développe dans différents domaines à savoir, les arts décoratifs, les beaux-arts, la littérature, la musique et la mode.

Si vous souhaitez avoir encore plus d’informations à propos de Sada Yacco, je vous invite à livre le livre de Lesly Downer: Madame Sadayakko: the Geisha who Bewitched the West.

A bientôt pour un nouvel article!

Publicité

Une réflexion sur “Sada Yacco, la Geisha qui ensorcela l’Europe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s